Sites d'excellence

Le Jardin des Plantes d’Orléans

Tarifs Visite

Entrée libre

Période d'ouverture

Du 1er février au 31 mars et octobre : 7h30 -18h30
Du 1er avril au 30 septembre : 7h30 -20h
Du 1er novembre au 31 janvier : 8h -17h30

Le Jardin des Plantes d’Orléans

L’histoire du Jardin des Plantes débute en 1781 alors qu’il occupe un autre site au nord de la Loire. Géré alors par la Société de physique, d’histoire naturelle et des arts d’Orléans, il est  un lieu de promenade, mais aussi de formation, d’étude et d’observation des plantes nouvelles.

Transféré à son emplacement actuel en 1834 le Jardin des Plantes est aujourd’hui un jardin d’agrément et de découverte de 3,5 hectares. C’est également le lieu d’expérimentation végétale de la Ville d’Orléans.

La première roseraie municipale y est ouverte en 1958,  pour servir de  cadre au tout nouveau Concours de Roses. Tracée alors de façon très classique, elle comprenait 7500 rosiers représentant près de 400 variétés de roses. Le jardin des plantes comptera finalement jusqu’à 600 variétés car tous les rosiers présentés au Concours International de Roses d’Orléans s’y sont ajoutés. Une pergola, qui existe toujours, marquait l’entrée de la roseraie.

Faute de place suffisante, et compte-tenu des difficultés d’entretien, seules les roses primées seront finalement conservées dans cette roseraie : Rose d’or décernée par la ville d’Orléans, Médaille d’or offerte par la Société d’Horticulture d’Orléans et du Loiret, et Plaquette de vermeil offerte par l’Union Horticole Orléanaise.

Cette roseraie d’Orléans a été restructurée pour se métamorphoser en 2002 en Jardin de Roses parmi les plus beaux de France. Seuls le portail et la pergola de l’ancienne roseraie ont été conservés. Contrairement aux roseraies classiques, les roses sont ici mises en situation en toute liberté sur une idée de l’architecte-paysagiste Jean Grelier.  Dans un envoûtant jardin des cinq sens, niché tout au bout du Jardin des Plantes, les variétés primées aux concours s’enchevêtrent dans un foisonnement de végétation et de parfums. Pour créer ce jardin exubérant, Jean Grelier s’est inspiré du Paradou, ce fabuleux jardin imaginé par Emile Zola dans son roman La Faute de l’abbé Mouret.

Le Jardin des Plantes présente également l’ensemble des rosiers primés Grand Prix au Concours de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF).

Enfin, une nouvelle entrée a été créée en 2019 ouvrant le jardin sur l’avenue Roger Secrétain offrant ainsi aux visiteurs un parvis aménagé de plus de 800 rosiers remontants.

  • Texte : ADRT Loiret
  • Photos : ADRT Loiret

Rose emblématique :

La plus belle des « Roses d’or » décernées depuis 1959 (Amber Queen qui avait remporté le challenge des Roses d’Or)

Autres Sites d'Excellence

Information spéciale (Covid-19)

Le département du Loiret est désormais classé « vert » !

Les parcs et jardins ouvrent dès le 11 mai et ont hâte de vous accueillir.

Les hébergements et restaurants restent fermés par contre.

Comment peut-on circuler ? Concernant le calcul des 100 km, Il s’agit d’une distance calculée à vol d’oiseau et non d’un kilométrage sur la route.

Dans un même département, la distance de déplacement libre n’est pas limitée.

Bienvenue sur la Route de la Rose.